Les chevaux de courses

(Toutes les photos de cette page sont aimablement mises à disposition par APRH, agence de reportages hippiques)

Le cheval de course est un pur-sang. Résultat d’un élevage sélectif commencé au 17ème et 18ème siècle en Angleterre, cette sélection réside notamment sur la morphologie de ce cheval (finesse).

Réputé pour son agilité et sa grande rapidité, le pur-sang est élevé avant tout pour la course de vitesse, ainsi au galop les meilleurs chevaux peuvent atteindre 60km/h.

L’hippodrome et les paris sportifs 

Aménagé dans les années  1840, l’hippodrome de  Chantilly est situé au cœur de la ville et occupe près de  60 ha. Bordé par les Grandes  Ecuries, le Château, la forêt, l’hippodrome  présente un sol souple  qui fait sa réputation. Les  tribunes construites en 1881 et inscrites au titre  des monuments historiques,  ont été restaurées et modernisées au début des années 2000. Propriété de l’Institut de France, l’hippodrome est  géré par France Galop. Spécialisé depuis sa création  dans la course de plat (le  galop), l’hippodrome accueille tous les ans près de 200 courses – soit environ 40 jours de courses par an.

Une course se déroule sur 45 min : Pesage des jockeys, présentation des chevaux au rond, placement au départ, course et nouvelle présentation des chevaux, remise du prix.

Vous pouvez parier pendant les courses, des bureaux sont prévus à cet effet.

CALENDRIER 2019 CHANTILLY (pdf - 232,24 ko)

Assistez aux courses :

 Entrée en semaine 5 € - Week-end et Grands Prix tarification spéciale
Visite de l’hippodrome avec Ville d’Art et d’Histoire, selon calendrier, 6€

 

Les centres d’entraînement

Chantilly est réputé pour la qualité de son terrain. C’est pourquoi, depuis le XIXe siècle, de nombreuses écuries et de grands centres d’entraînement ont été créés sur ce territoire. Aujourd’hui plus de 3000 chevaux de course s’entraînent quotidiennement à Chantilly, Gouvieux, Lamorlaye et Avilly-Saint-Léonard, communes de l’Aire Cantilienne.

Créé en 1898, le terrain des Aigles, aménagé sur la commune de Gouvieux, présente une  superficie de 120 hectares (33 km de pistes  en sable, 2 pistes artificielles  en sable fibré, des pistes  en gazon et des ronds pour chaque entraîneur).  Quarante entraîneurs profitent de cet équipement. Chaque matin, entre 6h et 13h, ce sont  plusieurs centaines de chevaux qui galopent sur ce site.
45 % des partants sur les hippodromes « parisiens » proviennent des centres entraînements de Chantilly.

 

Les Grand Prix

Chantilly est particulièrement réputé pour deux grands prix : le Prix de Jockey Club et le Prix de Diane. Il s’agit de deux courses consacrant respectivement le meilleur poulain et la meilleure pouliche de l’année.

Le prix du Jockey Club fondé en 1836 se court aujourd’hui sur 2100 mètres et est ouvert aux poulains de 3 ans. Le prix de Diane a été mis en place en 1843 et se court sur la distance de 2100 mètres. Il est généralement associé à l’élégance.

Le Prix du Jockey Club se courre toujours le 1er dimanche du mois de Juin et le Prix de Diane le 3e. De nombreuses animations rythment ces deux jours en plus des courses : concert, présentation de voitures anciennes, atelier chapeaux, défilé …
Il est recommandé de venir habillé, chapeau et veste étant de mise pour ces deux Prix.

 

Jockey Club, 02 juin 2019, à partir de 13h
Prix de Diane, 16 juin 2019, à partir de 13h

 

Les écuries de courses

Situé en bordure de la forêt de Chantilly, et à deux pas des pistes d’entraînement, le quartier du Bois Saint-Denis est depuis la fin du XIXe siècle, le quartier de la vie hippique cantilienne.

Signalisation routière, pistes sablées, revêtement particulier dans les rues... tout au Bois Saint-Denis est adapté aux chevaux. Le quartier accueille encore aujourd’hui 17 entraîneurs qui ont la responsabilité des plus grands cracks mondiaux. Le quartier abrite aussi le foyer AFASEC qui forme les futurs professionnels des courses. 
Afin de préserver son patrimoine et son activité économique, la ville de Chantilly a déclaré certaines parcelles du Bois Saint-Denis comme « zone hippique » dans son plan local d’urbanisme. Ces parcelles, sont ainsi aujourd’hui protégées et réservées à l’activité hippique.

 

Visites des écuries de courses avec des guides spécialisés ou des conférenciers Ville d’Art et d’Histoire en groupe sur réservation. 
Renseignements auprès de l’OT