Le Pavillon de Manse

Au bord de la Nonette, au cœur de Chantilly, le Pavillon de Manse a été construit à la fin du XVIIe siècle en 1678, par le prince de Condé et transformé au XIXe siècle par le duc d'Aumale.

Le moulin du prince de  Condé.

Au XVIIe siècle, époque où la ville n'existait pas encore, un  magnifique parc dessiné par Le Nôtre s’étendait le long de la vallée. A l'ouest, il se terminait par le Pavillon de Manse (du nom de l’hydraulicien, Jacques de Manse, concepteur de la « machine ») bâti pour abriter une machine hydraulique en bois. Son rôle était d’élever l’eau de source d’un puits, vers un réservoir à ciel ouvert aujourd'hui en face de l'hippodrome pour de là, la distribuer aux bassins, fontaines, cascades et jets d’eau qui ornaient le jardin "des Grandes Eaux".

Le moulin du duc d'Aumale.

Accolé au moulin du prince, sa première fonction fut de loger, en 1846, une pompe à balancier en remplacement de "la machine des Grandes Eaux". En 1876, s'ajouta une station de pompage plus moderne, destinée à alimenter en eau potable le Château et la ville. Un peu plus tard le duc d’Aumale, installa une blanchisserie, la plus moderne de l’époque. 
Propriété de l’Institut de France, le Pavillon est aujourd’hui animé par «l’Association du Pavillon Jacques de Manse - APJM».
Découvrez le Pavillon de Manse : http://www.pavillondemanse.com/

Les canaux

Au cœur de Chantilly, court un vaste réseau complexe de canaux. Le grand Canal, le canal Saint-Jean, le canal de la Machine et le canal de Manse rappellent le système hydraulique imaginé par Le Nôtre et l’ingénieur Jacques de Manse pour alimenter en eau les jardins du château. Les bords des canaux constituent aujourd’hui un beau lieu de balade au cœur d’un environnement verdoyant.